Title Image

FAQ

Vous avez des questions ?

LE GARS DU POÊLE vous répond

À quelle fréquence je dois entretenir mon poêle ou mon insert à pellets ?

La Réglementation Sanitaire Départemental Article 31.6 indique que l’entretien d’un appareil de chauffage au bois dois être réalisé au moins une fois par an et par un professionnel. LE GARS DU POÊLE préconise de faire un entretien au minimum pour toute tonne de granulés consommés. Enfin la plupart du temps, les fabricants de poêles ou inserts programment dans la carte électronique un entretien requis entre 1500 à 2000 heures de fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un entretien d’un poêle ou insert à Granulés ?

Il permet d’augmenter sa durée de vie, d’éviter des pannes, d’améliorer son rendement.

 

Voici les étapes qui sont réalisées pendant la révision annuelle de votre appareil :

  • Test initial de bon de fonctionnement des composants  (Test sorties),
  • Relevé des compteurs et vérification des alarmes,
  • Démontage appareil,
  • Nettoyages complet (arrivée d’air comburant, chambre de combustion, circuit des fumées, Extracteur de fumée, ventilateur d’air ambiant, trémie, carte électronique, prises de mesure Pressostat),
  • Vérification des joints et remplacement si nécessaire,
  • Mise à jour Firmware si nécessaire,
  •  Remise à zéro des compteurs,
  • Remontage,
  • Test final des composants,
  • Démarrage de l’appareil et vérification « état poêle »,
  • Rapport d’intervention.

En savoir plus sur l’entretien annuel en suivant le lien : sechaufferaugranule.fr/lentretien-dun-poele-a-granule-de-bois/

Comment bien choisir son granulé de bois (ou Pellets) ?

Tout d’abord il doit répondre aux exigences de certifications suivant  :  soit DINplus  (Norme Allemande) soit ENplus soit NF Biocombustibles Solides.
Ensuite les 3 critères qu’il faut regarder en premier sont :

  • Le PCI (Pouvoir Calorique Inférieur) et doit être compris :   4700 Q <=  Q  =>  5200 Wh/kg. Il a un impact direct sur la chaleur rendu dans votre habitat et votre consommation.
  • Le taux d’humidité qui va agir sur le rendement de votre poêle. Idéalement 7-8%.
  • Et enfin le taux de cendres qui limitera la quantité de cendres après combustion.   Idéalement < 0,5%

A noter : La couleur du granulé n’a pas d’influence sur sa qualité de ce dernier mais il dépend du processus de séchage pendant la phase de fabrication .

Enfin privilégier un granulé de bois ou pellet Français et le plus proche des chez vous. Notre filière française de production est autosuffisante. Grâce à cela vous garantissez un emploi local,  vous évitez que votre énergie traverse l’Europe en camion !

Un dernier point important : Le granulé de bois est « une matière vivante » et donc il y a des écarts dans son PCI entre deux lieux de production (cela dépend des essences de bois utilisées et aussi du processus de fabrication). Donc une fois votre fournisseur préféré choisis, évitez de le changer.

En savoir plus en cliquant sur le lien suivant : sechaufferaugranule.fr/le-choix-dun-granule-debois-certifie/

Qu’est-ce qu'un ramonage ?

Le ramonage n’est pas un simple nettoyage du conduit. Lors de notre intervention, Nous  nettoyons bien entendu le conduit. Mais également une analyse de l’installation, des suies ou d’éventuels goudrons, ainsi que sur votre stockage et la qualité votre granulé est effectuée. Nous relevons les éventuelles anomalies pouvant nuire à votre sécurité, et nous vous apportons des conseils pour une bonne utilisation de votre installation.

A la fin de l’intervention, nous vous délivrons un certificat de ramonage.

À quelle fréquence je dois faire ramoner mon conduit de fumée ?

Le ramonage est obligatoire deux fois par an pour le bois dont une fois pendant la période de chauffe.
Cette obligation légale est décrite dans l’article 31.6 des règlement sanitaires départementaux.

Les assurances et le ramonage ?

L’important n’est pas ce que dit votre assureur oralement, mais ce qui est écrit dans votre contrat. Chaque assurance a son propre discours. Afin de bien vous protéger en cas de sinistre, nous vous conseillons de poser par écrit la question à votre compagnie d’assurance. Si leur réponse fait référence à « un ramonage au moins par an », l’expert, en cas de sinistre, pourra argumenter que « un ramonage au moins » ne dispense pas de respecter la loi, qui en demande deux…

A quoi sert un test d’étanchéité ?
  • d’éviter les risques d’intoxication pour les occupants des locaux traversés par le conduit,
  • d’éviter tout dysfonctionnement du système d’évacuation lié à la présence de fissures.
Quand devez-vous réaliser un test d’étanchéité ?
  • Sur des conduits anciens (boisseaux),
  • Suite à des travaux effectués dans la maison (vibrations),
  • Suite à un feu de conduit (obligatoire),
  • Avant la pose d’un nouveau poêle ou Insert sur un conduit non tubé
  • Pour les tubages tous les 3 ans suivant les exigences de la DTU
  • Si vous avez une odeur à toute odeur suspecte de fumée dans la maison
Quels sont les actions en cas de test d’étanchéité ?
  • Si l’opération révèle une fuite dans votre conduit maçonné, il faudra alors procéder à la réhabilitation du conduit par la pose  par exemple d’un tubage flexible.
  • Si l’opération ne révèle aucune anomalie, il vous sera alors délivré un certificat attestant de l’étanchéité du conduit.
Que puis-je faire de mes cendres ?

Les cendres peuvent être :

  • Utilisées comme fertilisant dans le jardin:
    • Apport en potasse
    • Repousse insectes/limaces
  • Amenées en déchetterie

Une quantité de 10 à 20 kg de cendres peut être épandue sur une surface de jardin de 10m*10m, tous les ans ou tous les 2 ans.